Bon voyage au Havre
Toujours la même histoire

Livre expédié sous 24 heures. Frais de port offerts (Europe).

Toujours la même histoire raconte trois fois la même histoire : une histoire vraie, courte et illustrée pour les enfants ; une version plus  étoffée pour les jeunes ; une version longue et tourmentée pour les adultes. Car la lecture n’est pas  une chute (la fin importe peu finalement) mais un chemin. Ce conte illustré raconte une histoire sur le thème du partage, où le héros est à la fois le méchant et le gentil. Bon voyage au Havre.

LE CONCEPT

Au fil des trois versions, des éléments nouveaux améliorent tout en complexifiant le sens de l’intrigue. L’idée-force réside dans la tentative de démontrer que plus le message à transporter est fort, plus le texte doit rester facile d’accès, afin qu’il se définisse comme la morale simple mais essentielle d’une fable. En effet, dès qu’il entre progressivement dans la maturité, l’homme semble se charger des pesanteurs polluantes de son existence, alourdissant ainsi le message d’autant de paramètres tout aussi favorables que défavorables à la mémorisation de l’essentiel, en l’occurrence : apprendre à partager.

À l’inverse du texte, les illustrations se simplifient au fil des versions. D’abord très détaillées et littérales pour la première version, elles se concentrent sur des icônes du Havre dans la deuxième version (comme des cartes postales) puis sur des zooms de ces icônes (pas toujours reconnaissables) jouant un rôle purement symbolique dans la troisième version. Cette progression vise à proposer une métaphore de l’aveuglement grandissant de l’homme avec l’âge et l’expérience.

LA FORME DU TEXTE

Le livre propose trois versions de la même histoire commençant toutes par la même phrase. La deuxième histoire se nourrit de la première et la troisième de la deuxième. Toutefois, si la dernière phrase des récits, se trouve chargée du même message, elle prend une forme différente, se connote d’une tonalité politique à géométrie variable déterminée par l’âge, et la sensibilité du lecteur à la notion de partage. Les mots et les phrases destinés aux enfants restent simples, mais le texte prend une profondeur particulière dès qu’il s’adresse aux adolescents (avec l’ajout notamment d’une dizaine de définitions rocambolesques) pour, in fine, s’alourdir considérablement des contraintes des effets de l’âge, quand il est destiné aux adultes. Le thème principal de l’ouvrage demeure inchangé dans la lecture des trois versions, mais les véritables problèmes du héros, ne sont dévoilés progressivement que dans le troisième récit.

LES ILLUSTRATIONS

À partir de photographies des sites du Havre réalisées par Elodie Boyer, Josephin met à la disposition du livre un jeu de traits d’une naïve géométrie et d’une rare fluidité, tout en composant une série d’illustrations où l’imaginaire des lecteurs est encadré d’une poésie froide et contemporaine. Cependant, la rigueur déployée dans son dessin s’anime toujours pour laisser agir subtilement et en filigrane, une mise en mouvement originale et singulière. Au service d’un texte animé, couleurs fantastiques et perspectives improbables, quasi enfantines, traduisent à merveille les troubles d’un héros dépeint comme un anti-héros, pathétique guerrier désarmé contre les prouesses incessantes de son âme. Illustrations calmes pour homme calme, elles s’aventurent dans l’ouvrage comme des strates glissantes parfois insaisissables, qui agitent de façon surprenante un homme et un oiseau, comme si les illustrations ambitionnaient de faciliter leur langage.

L'OBJET LIVRE

Les trois versions de l’histoire sont imprimées sur trois papiers différents (textures, couleurs, grammages) et composées dans un jeu de typographies également distinctes. La première version est en couleurs, la deuxième en bichromies (noir-vert ou noir-orange) et la troisième version est imprimée en noir.

Version standard - 28 €
Version numérotée (16/33 à 33/33) - 150 €

LES AUTEURS

Après Lettres du Havre en 2012, Ligne B en 2014, Toujours la même histoire est le troisième ouvrage sur Le Havre d’Elodie Boyer et Jean Segui. Elodie Boyer a imaginé et mis au point le concept général de l’ouvrage. Elle a piloté tous les stades de sa création et de sa fabrication. Elle est née à Annecy en 1972. Toujours la même histoire est le huitième ouvrage de Jean Ségui, écrivain et observateur social. Il est né en Lorraine, en 1956.

L'ILLUSTRATRICE

C’est Josephin Ritshel qui été choisie pour illustrer les trois versions de Toujours la même histoire. De nationalité allemande, elle est née à Potsdam en 1986 et elle réside à Berlin, son travail montre à quel point elle est friande d’architecture. Josephin réalise des illustrations notamment pour le New York Times, Architectural Digest, The Architectural Review, Wallpaper. Elle publie elle-même la plupart de ses livres et bandes dessinées.

DESCRIPTION

Titre : Toujours la même histoire
Sous-titre : Bon voyage au Havre
Conte illustré en français
Traduction en anglais par Nigel Forrest (première version)
Design : Patrick Doan
272 pages dont 28 illustrations
Format : 130 x 210 mm
Tirage : 1.500 exemplaires
Fabriqué aux Pays-Bas
Parution : 14/02/2017
Version Standard : 28 €
Version numérotée, avec tranches en trois couleurs unies (16 à 33/33) : 150 €
Livre expédié sous 24 heures
Frais de port offerts en Europe
(Lettre Prioritaire)
Participation au frais de port
hors Europe : forfait 10 €
ISBN : 978-2-954-2852-8-3

 
Communiqué
Note de synthèse